Menu

BLOGUE

22 Sep

Voici ce que votre directeur de compte ne vous dira jamais

Combien de fois vous êtes vous senti dépassé par les événements devant votre directeur de compte?  Combien de fois vous n’avez rien compris de ce qu’il disait ou les raisons qu’il invoquait pour refuser votre demande de prêt?

Voici ce que votre directeur de compte ne vous dira jamais et les raisons pourquoi Chicoine conseils est né.

1)

JE NE CONNAIS RIEN DE LA GESTION D’UNE ENTREPRISE : J’EN AI JAMAIS EU.

2)

Même si votre marge de crédit est dépassée, je peux empêcher qu’il puisse avoir des chèques sans provision ;

3)

Je ne peux vous aider à trouver un professionnel externe car la banque m’y empêche.

4)

Je ne suis pas autorisé à vous expliquer comment préparer votre dossier pour qu’il soit accepté.

5)

Je refuse votre dossier car ce secteur d’activité est déjà trop financé à notre institution ;

6)

Quand je regarde votre dossier, je cherche d’abord toutes les raisons pour ne pas accorder le crédit, c’est plus facile que de préparer le dossier pour le centre de crédit.

7)

Ce n’est pas le banquier qui va fouiller, dénicher les raisons pour lesquelles il validera le dossier. C’est au client de présenter son dossier dans les meilleures conditions pour obtenir un accord. C’est au client ou à son intermédiaire de fournir les éléments. Ce n’est pas le banquier qui le fera.

8)

J’ai des objectifs à atteindre et votre dossier ne cadre pas dans mes objectifs ou la demande de crédit est trop basse pour y consacrer du temps.

9)

Je ne vous conseillerai pas de prendre un compte bancaire d’une autre institution même s’il est plus avantageux et moins cher.

10)

Les seuls produits de financement commercial que je connaisse sont ceux de la banque.  Même si un produit que la banque ne détient pas, serait meilleur pour vous, je n’ai pas le droit de vous le dire.

11)

Quoi faire quand les banques disent non ?

Que ce soit pour une marge de crédit d’opération, hypothèque mobilière ou immobilière, fonds de roulement, etc. Votre PME a besoin de financement, mais votre banquier refuse de vous aider. Si tel est votre cas, ou bien vous vous y êtes mal pris, ou bien votre entreprise a connu des problèmes ces dernières années.

Surtout ne planifier pas vos besoins de financements futurs maintenant, car nous serons obligés de vous donner un meilleur taux ;

Arrêtez cependant de vouloir faire tout vous-mêmes, faites-vous aider. On ne peut pas être bon dans tout.

Les banques ne sont pas là pour perdre de l’argent ou faire du capital de risques.  Elles ne veulent pas vous aider;

12)

La plupart des entrepreneurs qui n’obtiennent pas de prêt sont mal préparés.  Mal dirigé, mal conseillé par leur avocat ou leur comptable, car ces derniers ne connaissent pas les exigences de la banque et encore moins le bon produit de crédit à utiliser.  Mais je ne le vous dirai pas.

13)

La banque ne prend aucun risque.  Vous prenez le risque…à 200%.

La banque ne sera jamais votre partenaire d’affaire.  Elle est un fournisseur de services.

14)

Il existe des programmes gouvernementaux pour votre entreprise.  Ceci diminuera la somme de financement et nuira à mes objectifs.

18)

Je pourrais vous rembourser certains frais relatifs à des chèques sans provision, mais je ne le ferai pas car cela affecte la rentabilité de la banque.

19)

Je ne vous expliquerai pas comment améliorer votre dossier, ni comment faire plus de profit en augmentant vos revenus ou diminuant certaines dépenses.

En conclusion :

Sachez poser les bonnes questions.  Préparer longtemps d’avance vos demandes de financement.  Ayez votre dossier toujours prêt.  Apprenez à mieux gérer et contrôler votre flux de trésorerie, soient vos revenus et vos dépenses.  Faites ce que vous faites de mieux : gérer votre entreprise et laissez-nous vous aider.

Michel Chicoine

Chicoine Conseils

Retourner à la liste des articles
Crédit
aux consommateurs